Un été – Vincent Almendros

L'Avventura - Michelangelo Antonioni (1960)
L’Avventura – Michelangelo Antonioni (1960)

un_ete-Vincent_AlmendrosHabile manipulation du lecteur dans la moiteur sensuelle de l’été napolitain.

Pierre répond à l’invitation de son frère Jean, parti naviguer avec Jeanne, sa compagne depuis 7 ans. Avec sa copine scandinave, il les rejoint à Naples pour quelques jours de voile et d’escales dans les îles. Mais Jeanne n’est pas une inconnue pour Pierre. Il l’a aimée bien avant son frère et ne l’a pas revue depuis qu’elle l’a quitté pour Jean…

Un style très classique pour une nouvelle qui tend vers le thriller, car la situation laisse penser au lecteur qu’un drame va se produire. Au sud de l’Italie en plein été, il fait chaud. Très chaud. Alors les corps se dénudent. Les maillots de bain, serviettes et paréos tombent les uns après les autres, ne laissant plus à nos héros qu’une casquette, un panama et une paire de lunettes de soleil. Quatre personnages pour trois accessoires qu’ils ne cessent de s’échanger. La mer est agitée, l’orage gronde, les méduses encerclent le voilier et la tension va crescendo.

« Depuis quelques minutes, j’avais du mal à me concentrer sur ce qu’il disait. Je me demandais si c’était une bonne idée que nous passions nos vacances ensemble. Quand je dis nous, je ne pensais pas à Jean.
Je pensais à Jeanne.
A Jeanne et moi.
Je sentais son regard posé sur moi. De temps en temps, je jetais un coup d’oeil dans sa direction pour vérifier si elle me regardait encore. Et chaque fois, nos regards se croisaient. Ses pupilles se contractaient ou se dilataient selon les oscillations de la lampe tempête que mon frère, avant le dîner, avait suspendue à la bôme juste au-dessus de nos têtes. »

Depuis le début, Pierre fait erreur. Il a cru avoir rendez-vous devant le castel Nuovo, alors que Jean l’attendait au castel dell’Ovo. Pierre, qui entend « Vent des globes » quand on lui parle du Vendée-Globe ou « tu m’attends » au lieu de « tu m’entends », ne comprend pas grand-chose à la situation. Mais il faut dire que Jean ne l’aide pas beaucoup en s’adressant à lui dans une langue étrangère, lui demandant de « dérouler le génois », de « filer l’écoute pour le border » ou de « prendre la manivelle de winch ». Il faudra attendre l’épilogue de la nouvelle, pour que Pierre le narrateur mais aussi le lecteur comprennent vraiment où cette petite croisière les avait menés.

Une nouvelle comme un brillant exercice de style, qui se lit avec un plaisir certain.

Une nouvelle qui m’a donné une furieuse envie de relire Pierre et Jean de Maupassant et de revoir L’Avventura et Plein soleil.

un-ete

bienUn été, Vincent Almendros, Les Éditions de Minuit, 2015, 94 p.

Vincent Almendros avait déjà publié Ma chère Lise, son premier roman, en 2011 aux Éditions de Minuit. Pour Un été, il a reçu le Prix Françoise Sagan.


Une note de l’éditeur a attiré mon attention : « Cet ouvrage a bénéficié du programme « Mission Stendhal » de l’Institut français. » Je me suis donc renseignée sur ce programme qui existe paraît-il depuis 25 ans et permet à des écrivains de partir écrire à l’étranger grâce à une allocation, en participant sur place à des rencontres animées par le réseau culturel français à l’étranger. C’est assez amusant de consulter la liste des auteurs bénéficiant de ce programme en 2015 en rêvant de leurs prochaines publications : François Bon (États-Unis), François-Henri Désérable (Italie), Céline Minard (États-Unis), Vincent Ravalec (Grèce)… J’imagine qu’en son temps Vincent Almendros avait opté pour Naples.

Publicités

4 réflexions sur “Un été – Vincent Almendros

  1. Je confirme mon commentaire (sur ma liste de curiosités), ton design est très beau et le choix d’illustrer d’une photo (j’aime aussi faire ça) est très agréable et j’aime ta manière de critiquer un livre ! Tu me donnes envie de le lire ! et de relire aussi Pierre et Jean, mon roman préféré de Maupassant, un coup de coeur adolescente 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s